Aeroflot 2ème jour: La valeur de la chance

Très rapidement, il fut assez clair que +4 suffirait pour terminer parmi les 32 heureux qualifiés et assurer par la même occasion un prix décent. Ainsi, la grande majorité des grands-maitres avaient pour objectif avoué, les fameux 6.5 points et affinèrent leur stratégie de tournoi en conséquence. 

Rustam Kazimdzhanov:  "J'enlève ma veste pour être sûr..."

Les anciens avaient pour habitude de dire qu' "un cavalier au bord était toujours un problème". Cet adage fut une nouvelle fois confirmé dans la partie suivante: 

Mamedov - Ganguly

32…Fe4 33.d6 Fc6?? – En luttant contre le pion passé ennemi, le GMI indien oublia complètement le cavalier égaré: 34.Fb4 – Le cavalier n'a plus de case. Les blancs l'emportèrent (1:0)

Voici un autre exemple des problèmes encourus par celui qui conserve une pièce mal placée dans son camp  :

Brizgalin - Smirnov

Cette fois, c'est la dame qui s'est fourvoyée en a5. Son enfermement va demander un peu plus de patience que dans la partie précédente 19…Fh7 20. a4 Cd5 21.Cxd5 cxd5 22.Td2 f6 23.Cg4 Dc6 24.e4 dxe4 25.d5 Dd6 26.fxe4 Fxe4 27.Cf2 Fg6 28.Tdd1 Rh7 29.Tc3 h5 30.Tcc1 Tc8 31.axb5 axb5 32.Dxb5 Fe8 – et le piège se referme!  Les noirs gagnèrent (0:1)

Le joueur le plus décevant de l'open de Moscou eut une chance de se refaire ici:

Liem - Ponkratov

31… Tb5 32. Cd7 Fb7 33.Da7 Ta8 34.Dd4 c5 35.Dd3 Fa6 36.Td2 h6 37.De3 c4 38.bxc4 Ta5 39.c5 Fc4 40.Dd4 Fe2 41.Dxb4 Tb5 Les blancs abandonnèrent (0:1).

Ernesto Inarkiev extrêmement déterminé

Lors de la dernière ronde, la qualité de jeu ne fut pas vraiment la principale préoccupation des joueurs. Les nulles rapides s'enchainèrent bien que dans certaines autres, la lutte fut âpre pour atteindre le précieux score de +4.

Le jeune GMI de St. Petersbourg démontra d'incroyables qualités de combattant face à de forts adversaires:

Fressinet - Linchevsky

Daniel remporta la bataille des pions passés. La position blanche est difficile et leur dernier coup ne fait qu'empirer leur situation: 23. g3? Fc3 24.a6 b2 25.Ta3 Fe1 26.Fb6 b1=D 27.Fxd8 Txd8 28.Te3 Fxf2+ 29.Rxf2 Td2+ 30.Rg1 Db6 31.Tfe1 g6 32.Rh1 Fd3 Les noirs l'emportèrent (0:1).

Murtas Kazhgaleev (Kazakhstan). Le service minimum assuré!

http://chess-results.com/tnr92007.aspx?art=1&rd=9&lan=11&wi=821

A noter l'incroyable performance du GMI biélorusse Andrey Horowetz, qui a réussi l'impossible après un mauvais départ (1,5 sur 4) avec 5 (!!) victoires consécutives.

 

 

Parties du tournoi disponible sur le site de la RCF

Photos d' Eteri Kublashvili : 1, 2, 3, 4  

Texte: Sergey Kim

 

 

 

 

 

 

width: 332px; height: 334pxВ