Aeroflot 6ème jour: L'atterrissage

 

La piste d'atterrissage est en approche...

LES DEMI-FINALES

Karjakin - Nepomnyashy 2:1 ( ½ ½ 1)

1ère partie: Dans une anglaise, Yan a obtenu l'avantage avec les pièces blanches mais les noirs trouvèrent des compensations adéquates à la qualité sacrifiée.  Nulle ( ½ : ½ ).

2ème partie: Une défense Française dans laquelle les noirs ont égalisé. Yan prit alors l'initiative et gagna finalement une qualité ce qui s'avéra une nouvelle fois insuffisant pour l'emporter. ( ½ : ½ ).

Armageddon

Yanconsuisait les pièces blanches. Les deux jeunes GMI poursuivèrent leur débat sur le thème de la partie Anglaise. Sergey innova au 10ème coup mais les blancs conservèrent néanmoins une légère pression. 

Nepomnyashy-Karjakin

La première position critique du match... 34.Te3?! Ce5! – Les noirs sont bien. 35.Ff3 Cxf3+ - 35…f5!? augmentait probablement l'avantage 36.Dxf3 Df7 37.a5 Dg6 38.Tf2 Dg4 39.Dg2 Dg6 40.Tf4 Te7 41.Df2 Tde8 42.Fa3 Td7 43.Fc5 Df7?! Autorisant d'intéressantes complications.

44. e5 f5 45. g4 g6 46.h5 – Meilleur aurait été de le préparer avec 46.Tg3 46…g5 47.Txf5 Fxf5 48. gxf5 Dxh5+ 49.Th3 Dg4

La seconde position critique de cette demi-finale. Les pions passés liés semblent très forts mais comment poursuivre? 50. f6 Th7 51. Dc2 Rh8 52. f7?? – Quelle confusion! Mais sachant que les noirs pouvaient se contenter de la nulle, cela est tout de même compréhensible. Plus fort était 52.Dg6  qui conduit seulement à l'échec perpétuel. Yan tente donc de compliquer les évènements mais oublie quelque chose. 52…Df4+ - les blancs sont désormais perdants...53.Rg2 Dxf7 54.Tf3 De6 55.Rg3 Tf7 56.De4 Rg7 57. b4 Txf3+ 58.Dxf3 Df7 59.Dd3 Df4+ 60.Rg2 Dg4+ 61.Rf2 Df4+ 62.Re1 Dc1+ 63.Re2 Df4 64.Dh3 g4 65.Dh5 Df3+ 66.Rd2 Te6 67.Fb6 Df4+ 68.Rc3 Dg5 69.Dh1 g3 70.Dg2 De3+ 71.Rc4 Df2 72.De4 g2 73.d5 cxd5+ 74.Rxd5 Da2+ Les blancs abandonnèrent. (0:1) Yan a joué de manière plus intéressante mais Sergey fut plus précis.

Grischuk-Kamsky 1,5:0,5 (½ 1)

Les chances du GMI russe semblent préférables comme le confirme le déroulement de la partie.

Kamsky-Grischuk

Alexander a calculé correctement et sacrifie justement la dame: 24…Dxd4 25.Fa5 Dxa1! 26.Txa1 Txa5 27.Dd1 Tda8 28.Fg2 c5 29.Dc2 Tc8 30.Dd2 Tca8 31.Tc1 bxa4 32. bxa4 Txa4 33.Txc5 Ta1+ 34.Tc1 Txc1+ 35.Dxc1 et le partage du point fut bientôt conclu ( ½  : ½ ).

Grischuk-Kamsky

19.a4 b4 (un peu mieux est 19…Ca5 20.Db4, bien que les blancs restent beaucoup mieux) 20.Fd6 Db6 21.Fxb4 Tfe8 22.Fc5 – «pion de plus, même plus besoin du cerveau!» Dxb3 23.Txb3 Ca5 24.Tbc3 Tb8 25.Fxa6 Cb3 26.T1c2 Cdxc5 27.dxc5 d4 28.exd4 Cxd4 29.Td2 Ted8 30.Rf1 Rf8 31.Tc4 Cb3 32.Txd8+ Txd8 33.Re1 Td5 34.c6 Te5+ 35.Rd1 Td5+ 36.Rc2 Les noirs abandonnent (1:0).

 FINALE KARJAKIN-GRISCHUK ( ½ ½ 1) 2:1

Les deux premières parties de cette finale se soldèrent par la nulle. Avec les noirs, Grischuk égalisa facilement dans une Berlinoise alors qu'avec les pièces blanches, il ne parvint pas à accroître son avantage. tout allait donc se décider en mort subite  «Armageddon»:  5 minutes contre 4 avec 3 secondes d'incrément à partir du 61ème coup. Karjakin était donc dans l'obligation de l'emporter... 

Karjakin-Grischuk

Sergey prit la bonne décision en évitant la finale de la Berlinoise avec 4.d3. Ce choix se révéla judicieux puisque les noirs se retrouvèrent rapidement en difficulté. 29.Dd3! c4 30.bxc4 Fc5+ 31.Fd4 Fxd4+ 32.Dxd4 h5 33.gxh5 Tg5 34.Dd3 (plus fort était 34.Cd6! avec pour idée de répondre à la prise du pion par 35.Dxg7!!) 34…Dc5+ 35.Ce3+ f5 36.Dd4 Dc6 37.Cd5 Dh6 38.Tb1?! (Une meilleure ligne semble être: 38.f4 Txh5 39.Cf6 Dxf6 40.Dxf6 gxf6 41.Td7, mais le manque de temps se fait sentir...) 38…Fxd5 39.cxd5 Dxh5 40.Dd3 Dh3 41.Tb2 Dg3 42.Te2 Th5 43.d6 Dh2+ 44.Rf2 Dh4+

45.Re3! Th6? 46.Dxf5+ Rh8 47.Df8+ (plus simple est 47.d7 qui aurait terminé le match mais nous sommes en blitz...) 47…Rh7 48.Df5+ Rh8 49.Dc8+ Rh7 50.Dc2+ Rh8 51.Td2?? – Oops» 51…Te6+ 52.Rd3 Txd6+ 53.Re2 Te6+ 54.De4 Txe4+ 55.fxe4 et Et les noirs tombèrent!. (1:0)!

Puis le plus agréable. Que contient la sacoche de l'entraineur? 

Sasha Goryachkina profite simplement du spectacle!

 

Parties disponibles sur le site de la RCF

Photos Eteri Kublashvili : 1, 2, 3, 4, 5, 6

 

Texte: Sergey Kim

 

 

 

 

 

 

 

 

a href=

p class=

/span