Série Interview-60-secondes: Victoria Korol: "Notre ville a besoin de tels tournois".

Texte: Eldar Mukhametov

Photos: Eldar Mukhametov

 

L'association de charité "Notre Héritage" a déjà été partenaire de la Fédération Russe des echecs lors de plusieurs forts tournois. On peut apercevoir leur logo dans les halls de l'Université d'Etat de Moscou où s'est déroulée le week-end dernier la rector Cup. Nous avons posé quelques questions à la Présidente de l'association, Victoria Korol: 
 
Victoria, quelles sont vos impressions concernant la rector Cup - êtes vous satisfaites des résultats?
 
– Je pense que notre ville a besoin de tels tournois. Les évènements en cadence rapide ont beaucoup gagné en popularité ces derniers temps. Ils sont démocratiques et plus accessibles aux amateurs. Par exemple, les personnes qui travaillent toute la semaine n'ont besoin que d'un jour de congés pour disputer un tel évènement. Et en même temps, de tels tournois attirent de forts GMI et professionnels.
 
Nous avons cela à la MGSU (Université d'Etat de Moscou). Dans la même salle de jeu, étaient réunis des champions d'Europe, des jeunes talents et des vétérans. C'est magnifique. En général, l'appartion d'un autre fort tournoi à Moscou est très bien vue.  
 
Le recteur de la MGSU,Valery Telichenko a superbement tout résumé lorsqu'il a dit que lors de ce tournoi des top GMI ont partagé leur inestimable expérience avec les jeunes. C'est l'une des idées de "Notre Héritage" - conserver tout ce qui est profitable et qui a été construit au fil des années au bénéfice des générations futures.  
 
Avez-vous suivi le déroulement du tournoi?
 
– Pour être honnête, je n'ai seulement vu la grille finale. Les moscovites ont dû céder la première place à Dmitry Andreikin. Mais après tout, il est déjà Champion de Russie ce qui est un fantastique résultat.  
 
J'ai été très heureuse de constater que le tournoi féminin a été remporté par Anna Kashlinskaya - elle joue pour l'équipe SSM - Notre Héritage, qui est aussi sponsorisée par notre association. Cette jeune joueuse a un bel avenir devant elle. 
 
Je voudrais également remercier le chef arbitre du tournoi, le patriarche des échecs du pays, Yuri Lvovich Averbakh, pour son travail de promotion du jeu d'échecs en tant qu' évènement culturel. Je pense que son dévouement a poussé beaucoup de joueurs à participer au tournoi.
 
Que souhaitez-vous voir de nouveau lors de la prochaine édition de la Rector Cup - Notre Héritage?
 
– Lors de la cérémonie de clôture, Valery Telichenko a annoncé que l'université prévoyait d'organiser le tournoi chaque année. Dans la MGSU, toutes les conditions sont réunies pour un tel tournoi. Nous souhaiterions faire de ce tournoi, un évènement de masse. Ainsi, chaque joueur d'échecs moscovite, sans exception, connaîtrait son existence ce qui procurerait aux gens plus d'émotions et de culture.
 
Merci beaucoup pour avoir répondu à nos questions.